Chrononutrition: plongeon dans les besoins chronologiques du corps

by - 11:23

Je ne vous parle pas de régime de chrononutrition, mais simplement du moment optimal pour ingérer certains nutriments pour optimiser le fonctionnement de votre corps.

Celui-ci est régulé au rythme circadien, c'est-à-dire au fil des cycles de veille-sommeil. Il est donc sensible aux différents moments de la journée, et pas uniquement au jour et à la nuit. 

Photo by Artem Bali on Unsplash

Le matin 


Petit-déjeuner obligatoire cela va de soi! C'est le repas où votre corps à concrètement besoin d'un peu de tout. Veillez à ingérer une bonne dose de protéines, elles apporteront de la tyrosine à votre corps, un acide aminé précurseur de la dopamine qui elle est une hormone vous tenant en éveil, motivé, énergique. Accompagnez ces protéines de glucides complets, et de bonnes graisses. Votre corps sécrètent une bonne dose d'enzymes permettant de digérer les trois classes de macronutriments (lipides, glucides, protéines), à cette heure ci. 
Mais évitez les repas composés de glucides simples qui entraîneraient une sensation de faim tôt après le repas voir un coup de barre dans la matinée.


Le midi


Le piège ici, c'est de faire un trop gros repas. C'est un moment de "repos" pour notre organisme, ainsi un repas trop copieux ne ferait que ralentir le fonctionnement de votre corps. Pour faire un repas du midi plus léger vous pouvez très bien prendre une collation dans la matinée
Privilégiez un repas composé de protéines, de glucides (légumes + glucides complets) et de peu de lipides (pour faciliter la digestion). 


L'après-midi


Vers 16h le corps sécrète un certain nombre d'enzymes permettant la digestion des glucides, donc les aliments sucrés sont de mises: fruits, miel, chocolat noir... Ainsi qu'une dose de bonnes graisses comme des noix, des noisettes, des amandes etc.


Le soir


L'idéal est tout d'abord de ne pas manger trop tard pour laisser à votre corps le temps de faire le gros de la digestion avant de dormir. Ce repas devrait être composé d'une bonne quantité de glucides (complets toujours bien entendu) afin d'éviter l'hypoglycémie durant la nuit et d'apporter du tryptophane à votre organisme, un acide aminé précurseur de la sérotonine elle-même précurseur de la mélatonine, aussi appelée "l'hormone du sommeil" qui comme son nom l'indique induit le sommeil et vous garde endormi pendant la nuit.
Accompagnez ces glucides avec une petite dose de protéines, pas trop car les protéines complexes entravent l'absorption du tryptophane, vous pouvez même si vous le préférez vous passer d'aliments purement protéiques (viandes, œufs, tofu, poissons...) au dîner.
Un apport en magnésium (amandes, haricots verts, flageolets, noix de cajou...) le soir est également intéressant pour améliorer le sommeil.
Évitez également le sel le soir, celui-ci augmente le taux de cortisol dans le corps. Le cortisol est une hormone diurne, à l'inverse de la mélatonine, cela risquerait donc de perturber votre sommeil.


Autour de l'entrainement


Avant de vous entraîner (si vous vous entraînez bien entendu), veillez à avoir un apport en glucides à index glycémique élevé (banane mûre, cerises...) pour fournir du carburant immédiat à votre corps.
Pendant l'entrainement, s'il dure plus d'une heure (s'il dure moins longtemps inutile de vous attarder sur ce point), votre corps a besoin d'un certain nombre de choses: d'abord de l'eau cela va de soi, mais également des sels minéraux qui sont perdus avec la sueur, du sucre rapide et des bicarbonates. A ce moment la boisson idéal durant votre séance est de l'eau gazeuse (naturellement riche en sels minéraux et bicarbonates) avec un peu de sucre (sucre en poudre, miel ou jus de fruits).
Après l'entrainement votre corps à besoin d'être nourri pour récupérer, et à ce moment précis les nutriments dont il a le plus besoin sont des protéines et des glucides. Cela permettra à votre organisme et vos muscles de mieux récupérer, et de recharger vos réserve en glycogène (glucides à but énergétique stockés dans les muscles).
Ces "règles" sont valables quelque soit le moment de la journée où vous vous entraînez.



Bien entendu toute ces notions que j'aborde sur la chrononutrition sont un idéal, si vous pouvez organiser vos repas de façon à respecter toute cette chronologie c'est le top. Mais cet article a avant tout un but informatif, pour que vous puissiez faire les meilleurs choix possibles. Adaptez votre alimentation (si vous le souhaitez of course) au maximum à la chronobiologie de votre corps, mais bien entendu ce n'est pas parce que vous ne respectez pas toutes ces choses que vous n'aurez pas de résultats par rapport à vos séance de sport, que vous ne dormirez pas bien ou que vous ne prenez pas soin de votre corps. Respectez le rythme de votre organisme est une sorte de coup de pouce, afin qu'il fonctionne au mieux.

Si vous avez des questions n'hésitez pas à les poster en commentaires ou bien à ajouter vos connaissances en chrononutrition. J'espère que cet article vous aura plu. Prenez soin de vous.

You May Also Like

0 commentaires