Les bienfaits insoupçonnés du cardio longue durée

03:40

Pendant un certain temps le cardio longue durée était le chouchou de tous. La majorité des gens ne comptait que là-dessus pour s’entraîner, lorsque les gens parlaient de se mettre au sport il s'agissait toujours de faire du vélo, de courir.... On avait l'impression que le cardio était la réponse à tout, quelque-soit les objectifs des gens.

Ensuite la musculation a fait son coming-out et est sortie du cliché body-builders de compétition, gonflette etc. Notamment avec la montée en flèche de comptes Instagram type fitgirl. A ce moment-là le cardio était bien moins populaire mais le restait cependant pas mal pour les adeptes de la perte de poids, qui continuaient de penser que la musculation ne servait qu'à ceux voulant prendre de la masse musculaire.
La vérité a ensuite éclatée: oui la musculation peut faire perdre du poids!

Etape suivante: le cardio longue durée est mis de côté au profit de la musculation et du HIIT qui soi-disant remplacerait le cardio plus long.


Loin de moi l'idée de dénigrer le HIIT qui a beaucoup d'avantages et qui, en effet, compense voire surpasse les sports d'endurance sur certains points. Cependant il est important de savoir qu'il ne les remplace pas autant.
Cardio longue durée et HIIT sont deux choses différentes, les deux sont intéressants à intégrer dans votre programme sportif de la semaine, car ils possèdent des caractéristiques différentes.


Les effets sur la santé des sports d'endurance


Pratiquer une activité d'endurance permet de favoriser le développement cérébral.
Vous avez surement entendu dire que l'on naît avec un certain nombre de neurones et que c'est un peu notre dose de neurones pour la vie et donc que les neurones ne se renouvellent pas. On sait désormais que cela est faux, les neurones sont capables de se renouveler. Cependant ce processus n'est pas automatique et reste bien entendu limité, donc il faudrait mieux tout de même éviter de détruire ses neurones inutilement (comme avec l'excès d'alcool par exemple).
Il a été démontré que le cardio pratiqué sur une longue durée, donc une activité d'endurance permet de stimuler la neurogenèse, qui est la synthèse de nouveaux neurones, dans une zone du cerveau appelée l'hippocampe (augmentation du volume de cette zone de 2% pour les fans d'activités cardiovasculaire, non négligeable donc). Cependant seuls les sports d'endurance ont cet effet. Donc il ne faudra pas compter sur le HIIT ou la musculation pour ça.

Les sports d'endurance permettent également d'améliorer la connexion entre les neurones, et améliorent les capacités de mémorisation. Comparé aux sports de force, le cardio longue durée favorise une meilleure communication neuromusculaire (en savoir plus ici). De plus, dans la revue Cell Metabolism, des chercheurs ont publiés des résultats de recherches montrant la production d'une molécule appelée Irisine au cours des activités d'endurance. Cette molécule possède des vertus neuroprotectrices et aide donc le cerveau à conserver ses neurones intacts.
Mens sana in corpore sano.


Le cardio permet de développer le cœur et les poumons, chose que bien entendu la musculation ne fait pas. Le HIIT a également cet effet, mais est moins efficace pour cela, surtout sur du long terme. Après tout ce n'est pas pour rien que le cardio porte son nom.
Et puis c'est bien beau de renforcer l'ensemble de ses muscles en soulevant des poids, mais si on en oublie le muscle principal, le cœur, c'est quand même moyen. Surtout qu'en augmentant son volume musculaire on augmente les besoins d'apports sanguins de notre corps. Les muscles consomment beaucoup de sang, notamment pour s'oxygéner lors d'une activité physique.
Et je vous parle en connaissance de cause car j'ai longtemps délaissé toute activité cardiovasculaire de longue durée au profit de la musculation, alors oui j'ai pris des bras, mais en attendant mon cœur est largement à la ramasse, il faut voir mon état quand je monte deux étages... Mais bon il n'est jamais trop tard pour s'y mettre!


C'est bien connu, le sport procure un sentiment de bien-être!
Ceci est dû à la libération d'endorphines par le complexe hypothalamo-hypophysaire (zone du cerveau produisant des neurohormones). De manière générale, tous les sports entraînent une sécrétion d'endorphines dans le cerveau, cependant les sports d'endurance sont les plus endorphinogenes. Ce sont les sports qui vous procureront le plus cet effet de bien-être. Et par expérience personnelle je ne peux que confirmer cela, j'ai beau ne pas apprécier les activités d'endurance, c'est après ce type d'effort que je me sens le mieux.



Le cardio est donc bien loin d'être un ennemi, enfin pour la santé en tout cas. Donc peu importe vos objectifs il serait judicieux d'incorporer un minimum de cardio dans votre programme, ne serait-ce qu'au moins une séance par semaine. Après bien sûr ce n'est pas une raison non plus pour en faire en excès! Il faudrait veiller à ne pas excéder 3-4 séances par semaine, évidemment cela dépend aussi de la durée de vos séances. Si vous n'en faites que 15min bien sûr vous pouvez en faire tous les jours, par contre si vos séances d'endurance se rapprochent plus de 50min-1h alors il ne faudrait pas excéder 3 séances hebdomadaires.

J'espère que cet article vous aura plu et vous aura apporté plus d'informations sur les bienfaits du cardio pour la santé! Prenez soin de vous.
Vous pouvez également me rejoindre sur Bloglovin, YouTubeInstagram et Facebook.

You Might Also Like

0 commentaires

Subscribe